Projections vidéos couleurs 03’00’’ et 01’16’’, cimaise courbe, chaises, formulaires, 

stylos, porte-blocs, granit, béton, bois, fontaine à eau, bâche sur portant, 2019

«Composée d’une projection, d’un « puit », de formulaires et de chaises, cette installation fonctionne comme un espace d’accueil. Entrecoupée de temps de veille, la vidéo informe les visiteurs de l’allégorie dans laquelle ils se trouvent : le désert pensé comme une métaphore que l’artiste est allé physiquement habiter, et le thème de l’eau comme source de culture vient ainsi relier toutes ces données d’apparence hétéroclite. 

La proposition d’Alisson Schmitt pour cette exposition se trouve donc recentrée sur le lieu-même, à la manière d’une mise en abîme. Les deux œuvres ici présentées abordent la notion d’espace vide et interrogent la manièr e dont l’artiste vient l’investir  à la manière d’une toile vierge en attente d’être peinte. Elles parlent aussi de rapprochements géographiques impossibles, comme si l’artiste avait la capacité de se téléporter. Elle amène, par ces détours, une réflexion sur le contexte de l’exposition, de sa production et du rôle que le visiteur y joue.»

Adèle Hermier, 2019.

  • Instagram
  • Vimeo sociale Icône

© 2023 par Luc Morin. Créé avec Wix.com